02/24/2009

VENTE DU PATRIMOINE ICADE : CONSERVER LA VOCATION SOCIALE

icade.jpgIcade, société foncière côtée en Bourse, dont l’actionnaire à 61% est la Caisse des dépôts, affiche pour 2008 une confortable hausse de 8% de son chiffre d’affaires et annonce par la même occasion vouloir céder l’ensemble de son pôle logement, soit près de 35 000 logements en Ile-de-France, à « un ou plusieurs investisseurs, notamment sociaux » !
Je suis inquiète sur les conditions dans lesquelles cette cession pourrait se réaliser. À Paris, ce sont en effet près de 500 logements qui sont concernés.
Il n’est pas acceptable que soit envisagée la cession, même partielle, à des investisseurs autres que sociaux de cette filiale de la Caisse des dépôts et consignations, alors que ces logements ont été réalisés grâce à des financements adossés à des dispositifs publics garantissant un coût de construction modéré.
Ce parc doit conserver ou retrouver sa vocation sociale. Comment accepter que ce projet conduise à une diminution du nombre de logements sociaux alors que Paris compte plus de 113 000 demandeurs de logements.