05/19/2012

UNE SEMAINE BIEN REMPLIE

A  peine investi, le Président de la République, François Hollande, se déploie sur la scène européenne et internationale.

Après son rendez vous avec  la Chancelière allemande Angela Merkel mardi, il s’est envolé vendredi pour la Maison Blanche, rencontrer le Président des États Unis, Barack Obama, puis à Camp David pour la réunion du G8  (le G8 comprend les Etats-Unis, le Canada, la France, le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Italie, le Japon et la Russie) et enfin, à Chicago pour le sommet de l’Otan. Entre temps, il aura eu un entretien en tête à tête avec le 1er ministre britannique, David Cameron.

Des occasions pour François Hollande de plaider pour la relance de la croissance économique en Europe et le retrait des troupes françaises d’Afghanistan. Son avantage dans ces dossiers difficiles, est d’avoir annoncé ses orientations politiques bien avant d’être élu.

Le candidat François Hollande avait aussi promis un gouvernement paritaire avec autant de femmes que d’hommes, c’est fait. Cette première historique dans un pays où les différences liées au sexe, notamment salariales, sont encore si grandes, mérite d’être saluée. La nomination du gouvernement de Jean-Marc Ayrault nous fait entrer dans une nouvelle époque : mélange d’expérience et de jeunesse, accordant naturellement sa place à la diversité, il est en phase avec son temps, il est à l’image de notre pays.

La première mesure annoncée par le 1er ministre est symbolique et exemplaire avec la diminution de 30 % des indemnités de tous les ministres. Elle vient compléter la première décision du  Président de la République de baisser sa propre rémunération comme il s’y était engagé pendant sa campagne. Après un conseil des ministre dès jeudi,  la nouvelle équipe à la tête de notre pays est déjà au travail.

La campagne pour les élections législatives des 10 et 17 juin doit poursuivre le même état d’esprit et la même détermination: le rassemblement, l’écoute, le respect et le dynamisme.