12/15/2009

UNE « ERREUR HUMAINE » MULTIPLIEE PAR 29

.pngLe Sénat a rejeté le projet de loi sur le redécoupage dans la nuit de lundi à mardi.
Si l’opposition des élus de gauche à ce texte était attendue, celle des centristes a surpris. Ils ont expliqué qu’ils s’étaient trompés et que leur vote en faveur d’un amendement des communistes constituait une « erreur humaine ».
Ce sont donc 29 sénateurs centristes, tous de vieux briscards de la politiques, rompu aux débats parlementaires et aux votes, qui auraient, au même moment et à l’insu de leur plein gré, commis l’« erreur humaine » de voter l’inverse de ce qu’ils pensaient.
Ou peut être que c’était leur inconscient qui les a empêché d’approuver ce tripatouillage de l’UMP qui fait honte à notre démocratie.