12/17/2007

UN NOUVEL ELAN POUR DES COMMERCES DANS NOS QUARTIERS

Elue députée de la 17ème circonscription en 2002, j’ai pris l’engagement de me consacrer à des quartiers trop longtemps délaissés par la puissance publique. Au nombre d’entre eux, figure les Epinettes : déclin du bâti, insalubrité grandissante, dégradation du cadre de vie, des espaces publics, sentiment d’abandon des habitants, et enfin disparition des commerces de proximité…
Sur ce dernier point, je me félicite d’avoir pu mettre en place, avec le Maire de Paris, tous les outils d’une action en profondeur et durable en faveur de nos commerces de proximité.
Dès novembre 2003, j’ai souligné l’urgence d’une intervention. A ma demande, la Ville de Paris a commandité une étude rendue publique en octobre 2005. Au constat d’une vacance des locaux commerciaux plus importante aux Epinettes que dans le reste de Paris, j’ai obtenu du Maire de Paris une action immédiate de rachat de quelques fonds commerciaux vacants sur les fonds propres de la SEMAEST pour une somme de 1 million d’euros. 3 commerces ont été rachetés et rénovés pour accueillir des commerces répondant enfin aux attentes des riverains, rue Guy Môquet, rue des Moines, rue Sauffroy.
Une nouvelle étape a été franchie en juillet dernier avec la décision de la ville de paris d’étendre cette action sur toutes les Epinettes, pour une durée comprise entre 10 et 14 ans Ainsi, la SEMAEST a été désignée pour proposer un nouveau plan d’implantation de commerces, de rachat et de rénovation des locaux vacants. Elle disposera de moyens d’action étendus, en particulier une délégation du droit de préemption urbain.

Lancement de l’Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat, le réaménagement de placettes (angle des rues Davy / Guy Môquet), et aujourd’hui l’intervention de la SEMAEST… La Ville de Paris marque ainsi son volontarisme pour développer et redynamiser tout un quartier. Je veux aujourd’hui avec vous poursuivre cet effort dans d’autres quartiers du 17ème.