01/26/2011

TRANSPORTS FRANCILIENS : UN PREMIER PAS DE FRANCHI

Ce matin nous avons franchi un premier pas dans les négociations menées depuis un an avec le gouvernement. Un accord a été trouvé qui reprend les mesures du Plan de Mobilisation pour les transports, voté par la Région et  les Conseils Généraux. Les deux projets pour lesquels je me suis battue depuis si longtemps figurent bien dans cet accord présenté par le Président Jean-Paul Huchon et le Ministre Maurice Leroy : le prolongement de la ligne 14 jusqu’à Saint-Ouen pour désaturer la ligne 13 et le financement du T3 de la Porte de la Chapelle à la porte d’Asnières.

Le gouvernement s’est enfin engagé, mais je reste très vigilante pour que les financements soient bien au rendez-vous. À cause du projet porté par la droite, le prolongement de la ligne 14 a déjà perdu un an. D’ailleurs, dés demain, le STIF présentera au comité de suivi de la ligne 14 les premiers résultats de l’étude sur la station Pont-Cardinet. L’État doit maintenant apporter des garanties fermes et précises sur sa participation à ce projet dont le coût a été estimé à un milliard d’euros. J’attends également de la RATP qu’elle réponde à mes propositions d’améliorations pour la Ligne 13 en attendant la mise en service de la Ligne 14.

Pour le prolongement du T3 jusqu’à la Porte d’Asnière, son coût a été estimé à 200 millions d’euros, sans les rames et les aménagements urbains. J’espère que pour ce tronçon, l’État sera cette fois-ci au rendez-vous et que nous pourrons accélérer son calendrier.

L’accord proposé par Jean-Paul Huchon et Maurice Leroy va maintenant être transmis à la Commission Nationale du Débat Public (CNDP), pour qu’elle l’intègre à la concertation. La dernière réunion publique sur les deux projets aura lieu le 31 janvier.