11/22/2012

SUPPRIMONS LES AVANTAGES FISCAUX DES ASSOCIATIONS QUI DEFENDENT LA HAINE

Au cours du point de presse que j’ai tenu mardi 20 novembre à l’Assemblée nationale, j’ai exprimé, au nom du groupe socialiste, une condamnation extrêmement ferme des violences ainsi que des slogans et des insultes proférés lors de la manifestation contre le mariage pour tous, organisée par Civitas, dimanche 18 novembre.

J’ai aussi rappelé que l’homophobie n’est pas une opinion mais un délit qui tombe sous le coup de la loi. Civitas étant une association cultuelle qui bénéficie d’une niche fiscale, j’ai proposé à mes collègues députés de renforcer la loi en supprimant, les dégrèvements fiscaux aux associations qui défendent ou abritent des idées racistes, sexistes, homophobes ou antisémites. Je déposerai un amendement en ce sens lors du prochain projet de loi de finance rectificatif.