06/16/2009

SÉCURITÉ SOCIALE & DÉBANDADE

s-curit-sociale.jpgLe déficit de la sécurité sociale devrait être supérieur à 20 milliards pour l’année 2009, soit près du double par rapport à l’année dernière  !
La loi de financement de la sécurité sociale pour 2009, adoptée en novembre, était fondé sur une perspective de moins de 10 milliards, malgré nos différentes mises en garde à l’Assemblée nationale.
Dans ce contexte, les pistes évoquées par le ministre du travail, sur le report de l’âge légal de la retraite, sont préoccupantes. La priorité doit être d’augmenter le taux d’emploi des plus de 55 ans dans notre pays, ainsi que celui des jeunes. Enfin, parler de réforme des retraites, cela veut dire aussi mettre sur la table la question de la pénibilité. Le Medef a refusé de conclure une négociation sur le sujet et le gouvernement s’était engagé à légiférer… Où en sommes nous ? Nulle part !
Une solution possible : Supprimer le bouclier fiscal, en vertu duquel les plus riches sont exonérés de contributions sociales pour que, enfin, tous les Français contribuent à la solidarité sociale dans notre pays.