02/21/2012

QUESTION ÉCRITE D’ANNICK LEPETIT AU MINISTRE DE L’ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT

Mme Annick Lepetit interroge M. le ministre auprès de la ministre de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement, chargé des transports, sur l’action des représentants de l’Etat au sein du Conseil d’Administration de la RATP.

Le 8 novembre 2011, la RATP a réclamé 19 M€ de pénalités de retard à la société Ansaldobreda concernant la rénovation des rames de la ligne 13. La rénovation des 66 trains n’était toujours pas terminée à cette date alors qu’elle aurait dû être achevée en 2006. De plus les trains ont connu trois fois plus d’incidents techniques après leur rénovation, ce qui démontre la faible qualité du travail effectué.

Un tiers du Conseil d’Administration de la RATP est composé de représentants de l’Etat. Mme la Députée désire donc savoir quelle a été la réaction de l’Etat devant cette situation, qui perdure depuis 6 ans, et pourquoi il n’a pas poussé l’entreprise publique à réagir plus tôt.