05/09/2015

QUESTION ECRITE A LA MINISTRE EN CHARGE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTE ET DES DROITS DES FEMMES

logo_assemblee_nationale2Question écrite n° 77520 

Publiée le 7 avril 2015 au Journal Officiel.

 

Mme Annick Lepetit attire l’attention de Mme la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes sur la place des orthophonistes dans la fonction publique hospitalière. Il existe en effet un écart important entre le niveau statutaire et salarial qui leur est reconnu (Bac +2) et le niveau de compétences qui leur est exigé (Bac +5). La conséquence directe de cette inégalité est une difficulté de plus en plus grande à attirer des orthophonistes pour des postes hospitaliers. Or les soins spécifiques qu’ils apportent sont indispensables dans de nombreuses situations, comme par exemple contrer les effets d’un accident vasculaire cérébral (AVC) sur la perte de la parole. Elle souhaite donc connaître les mesures que le Gouvernement entend mettre en œuvre pour améliorer le statut des orthophonistes travaillant dans le secteur public et pour lutter contre la dégradation des soins orthophoniques dans les hôpitaux.