02/08/2013

QUAND LA DROITE S’ECOUTE PARLER, LA GAUCHE TRAVAILLE

L’obstruction parlementaire pratiquée par l’opposition sur le projet de loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe n’empêche pas les députés socialistes de travailler sur d’autres sujets tout aussi importants.

 

D’abord l’emploi. L’accord fondamental signé entre les organisations syndicales et patronales sur la sécurisation de l’emploi doit être traduit dans la loi. Afin de préparer le projet de loi présenté prochainement en conseil des ministres, nous rencontrons tous les partenaires sociaux signataires ou non de l’accord. Ainsi, le groupe socialiste a auditionné cette semaine Laurent Berger, Secrétaire général de la CFDT, puis Jean-Claude Mailly, Secrétaire général de Force Ouvrière.

L’objectif du texte de loi est d’être respectueux de cet accord tout en ayant le souci de sa mise en oeuvre concrète ; apporter de nouveaux droits aux salariés, comme une mutuelle santé pour ceux qui en sont privés et des droits élargis à la formation professionnelle. Encadrer mieux les temps partiels et taxer d’avantage les contrats précaires.

 

Ensuite les banques, avec la préparation du projet de loi de séparation et de régulation des activités bancaires comme s’y était engagé François Hollande pendant la campagne présidentielle. Il permettra de séparer les opérations spéculatives des banques de leurs activités utiles à l’économie réelle et à l’emploi, afin de mieux prévenir les risques de crises bancaires. Les députés socialistes ont d’ailleurs renforcé le texte sur ce point. La loi protègera aussi d’avantage les consommateurs en plafonnant les commissions que font payer les banques à chaque intervention et en traitant les situations de surendettement.
Le texte législatif viendra en discussion a l’Assemblée nationale le mardi 12 février après avoir été adopté par la Commission des Finances en l’absence des députés de droite. Ces derniers préfèrent être dans l’hémicycle pour parler sur chacun des 5000 amendements qu’ils ont déposé contre le « Mariage pour tous »!

 

Enfin, le Ministre de la Défense vient d’être auditionné par la Commission de la Défense sur l’avancée de nos troupes au Mali et par la Commission des Finances sur le coût de cette opération militaire.
Emploi, économie, Mali, sujets majeurs sur lesquels nous continuons à œuvrer concrètement pour nos concitoyens et notre pays pendant que l’UMP se livre à une démonstration de conservatisme nauséabond contre une loi généreuse et porteuse d’égalité.