03/20/2005

PROLONGEMENT DU TRAMWAY : VOEU D’ANNICK LEPETIT, DANIEL VAILLANT, SOPHIE MEYNAUD ET SYLVAIN GAREL

arton75.jpgLe nouveau tramway parisien entrera en fonction à la fin de l’année entre le Pont du Garigliano et la Porte d’Ivry.
Les études et le débat a lieu dès maintenant pour son prolongement, d’ici 2012, entre les Portes d’Ivry et la Chapelle.
Annick Lepetit et la majorité du 18e arrondissement ont voté un voeu pour que le prolongement aille au delà de la Porte de la Chapelle.

Conseil d’arrondissement du 18ème arrondissement
Séance du 20 mars 2006

Vœu à l’attention de monsieur le Maire de Paris présenté par Daniel Vaillant, Annick Lepetit, Sophie Meynaud et Sylvain GarelL relatif au prolongement du tramway T3 sur les boulevards des Maréchaux au-delà de la porte de la Chapelle
Le conseil d’arrondissement du 18ème arrondissement souhaite tout d’abord au travers de ce vœu se féliciter du lancement du débat public sur l’extension du tramway T3 à Paris. Il permettra d’informer et de consulter largement Les habitants, les collectivités et l’ensemble des acteurs concernés par ce projet décisif pour l’arrondissement, le nord est de la capitale et les communes qui la bordent et au-delà pour la Région Ile-de-France.

Lors de la réunion de concertation organisée par la Commission Particulière du Débat Public le 7 mars 2006, les élus du 18ème n’ont pas manqué de réaffirmer leur souhait que le tramway soit prolongé vers l’ouest au-delà de la Porte de la Chapelle.

Tout d’abord, la municipalité du 18ème insiste particulièrement sur la nécessité de desservir le quartier de la porte de Clignancourt qui, en tant que terminus de la ligne 4 de métro et point de départ de nombreuses lignes de bus de banlieue, constitue actuellement un pôle de transports publics majeur pour la couronne nord-parisienne.

En effet, plus de 10 millions de visiteurs par an se rendent au marché aux Puces situé entre la porte de Montmartre, dépourvue de ligne de métro et celle de Clignancourt. De nombreux équipements publics et notamment l’hôpital et la faculté de Médecine Bichat, le lycée Rabelais et le collège Maurice Utrillo, l’Université Paris-Sorbonne qui devrait connaître une importante restructuration sont aussi situés dans ces quartiers en renouvellement urbain (GPRU). A l’avenir, les emprises du ministère de la Défense ou celles de la SNCF qui jouxtent le boulevard Ney au niveau de la Porte des Poissonniers pourraient se libérer et offrir d’importantes opportunités que ce soit en termes de logements ou de développement économique.

En outre, la ligne C du RER emprunte en souterrain de la porte de Clichy jusqu’à la porte de la Muette, un trajet proche de celui des boulevards des Maréchaux. Relier le tramway T3 à la ligne C du RER permettrait aux franciliens de pouvoir se déplacer en bénéficiant de transport en commun rapides et modernes. Cet allongement du tramway vers l’ouest permettrait aussi une correspondance avec un éventuel prolongement au nord de la ligne de métro 14 sur l’une des 2 branches de la ligne 13, scénario toujours à l’étude au sein de la RATP pour désengorger la ligne 13.

Par ailleurs, la prolongation du tramway au-delà de la porte de la Chapelle permettraient de combler les trémies du boulevard Ney particulièrement dangereuses et constituant une frontière difficilement franchissable.

Pour ces raisons, le Conseil du 18ème arrondissement souhaite donc que les services de l’Etat, de la Région Ile-de-France, du STIF et de la Ville de Paris puissent étudier le prolongement du tramway T3 au-delà de la porte de la Chapelle vers l’ouest.