06/04/2009

PREMIÈRE VICTIME D’HADOPI

site_internet.jpgUn salarié de TF1 a fait l’amère expérience du peu de considération de Françoise de Panafieu et de Christine Albanel pour la liberté d’expression.
En effet, le salarié de TF1 en question a été licencié pour avoir critiqué le projet de loi Création et Internet.
Petit récapitulatif…
Un cadre de TF1 habitant du 17e arrondissement décide comme tout citoyen peut le faire, d’écrire, de sa messagerie personnelle, à sa députée pour lui signifier son désaccord avec la position de l’UMP sur la loi Hadopi. Jusqu’ici tout va bien. Sauf que Françoise de Panafieu a décidé de transmettre ce courrier au Ministère de la Culture. Au final, le cabinet de la ministre transférait illico le mail à TF1 !
Une belle dénonciation d’esprit trop libre-penseur qui a conduit TF1 à lui remettre le lendemain une lettre de « licenciement pour divergence forte avec la stratégie » !
Cet événement grave et profondément attentatoire à la liberté de pensée  m’a menée à déposer avec les élus de gauche un voeu au Conseil d’arrondissement du 17e afin de condamner la décision de TF1 de licencier  son salarié, vœu rejeté par la majorité du 17e au motif que les difficultés de cet habitant du 17ème ne relevaient de l’intérêt local. Les habitants du 17e et les internautes apprécieront.

Téléchargez notre vœu en cliquant ici !