07/22/2009

POURQUOI ECOUTER L’OPINION QUAND ON PEUT LA MANIPULER ?

interrogation.gifEn contrôlant les finances de l’Elysée, la Cour des Comptes a mis en lumière la manière dont la présidence utilise les sondages, non pas pour connaître l’opinion, mais pour l’influencer. 1,5 millions d’euros ont ainsi été dépensés depuis 2007 de manière opaque pour commander des enquêtes d’opinion à des instituts de sondages, principalement Opinion Way, en passant par un obscure cabinet d’étude dirigé par Patrick Buisson. Ces enquêtes réalisés pour Nicolas Sarkozy étaient ensuite diffusées en boucle par LCI et le Figaro. Nous sommes au coeur d’un système de connivence et de manipulation entre l’exécutif, un institut de sondage et certains médias ouvertement pro-Sarkozy. On comprend mieux pourquoi Opinion Way était souvent le seul à publier des enquêtes favorables au gouvernement, quand tous les autres instituts mesuraient des résultats inverses. On en a encore eu récemment l’exemple avec la loi sur le travail le dimanche.
Les députés socialistes ont demandé à ce que plusieurs responsables de l’Elysée soient auditionnés et à ce qu’une commission d’enquête sur ces sondages soit mise en place. Cela fait plusieurs années que nous nous élevons régulièrement sur la manière dont l’information est mise en scène dans un certain nombre de médias. Ce scandale montre une fois encore et que de réelles menaces pèsent aujourd’hui sur notre démocratie.