02/05/2013

PMA : l’avis du Comité d’éthique ne sera « en aucun cas une injonction » (AFP)

Cette dépêche AFP a été publiée suite à la conférence de presse que j’ai tenu mardi 5 février en tant que porte-parole du Groupe socialiste à l’Assemblée nationale.

 

PARIS, 05 fév 2013 (AFP)
– L’avis du Comité consultatif national d’éthique (CCNE) sur la procréation médicalement assistée (PMA) sera « une contribution au futur projet de loi » mais ne sera « en aucun cas une injonction« , a déclaré mardi l’une des porte-parole des députés PS, Annick Lepetit.
« Une loi qui va venir portera sur les familles, la filiation, intègrera la question de la PMA et sera présentée avant la fin de l’année au Parlement. J’en suis sûre« , a-t-elle déclaré devant la presse, répondant notamment au scepticisme des journalistes sur l’élargissement de la PMA, encore repoussé.
Après des tergiversations, le gouvernement a annoncé dimanche que la question de l’ouverture de cette assistance aux couples d’homosexuelles serait abordée dans une « loi famille » présentée non plus en mars mais d’ici à « la fin de l’année », dans l’attente de l’avis du comité d’éthique sur ce sujet.
« Nous aurons bien évidement l’avis du Comité national consultatif d’éthique, qui n’a qu’un pouvoir d’avis et n’est pas là pour faire la loi. Ses conclusions, quelles qu’elles soient, seront une contribution au débat, au futur projet de loi et en aucun cas une injonction« , a affirmé Mme Lepetit.
« Nous assumerons bien évidemment avec le gouvernement nos responsabilités, que nous prendrons le moment venu« , a ajouté cette députée de Paris.