11/24/2010

PLAN D’HIVER D’AIDE AUX SANS ABRIS : LA MAIRIE DE PARIS S’ENGAGE

Pour l’hiver 2010-2011, six gymnases (Ve, VIIe, XIIe, XIVe, XVIIe et XIXe) contre cinq l’an dernier seront mobilisables en cas de grand froid (350 places contre 290 l’an dernier). La mairie s’appuiera aussi sur son unité mobile d’assistance aux SDF composée de 27 agents (contre 12 en 2004).

Un mini guide spécial hiver va également être édité par la ville pour présenter les adresses des distributions alimentaires en accès direct, des lieux d’accueil de jour, des bains-douches, des permanences d’accès aux soins de santé et donnant des conseils sur la conduite à tenir pendant les périodes de grand froid ainsi que les numéros utiles.

Au total, la collectivité parisienne consacre 500.000 euros au financement de ce plan grand froid, en plus de son budget de 5,5 millions d’euros pour l’aide alimentaire permettant la distribution de plus de 3 millions de repas chaque année.

Comme le souligne Olga Trostiansky, adjointe (PS) au maire de Paris et chargée de la lutte contre l’exclusion, la lutte contre l’exclusion est une compétence de l’État mais la mairie de Paris est engagée au-delà de ses compétences. Elle partage le constat des associations d’aide aux SDF sur les baisses d’investissements de l’Etat pour les plus marginalisés. Il y a multiplication des annonces mais concrètement les budgets baissent.