02/21/2013

MOTION DE CENSURE : L’UMP VA SANCTIONNER « SA POLTRONERIE »

Cette dépêche AFP a été publiée suite à la conférence de presse que j’ai tenu mardi 20 février en tant que porte-parole du Groupe socialiste à l’Assemblée nationale.

 

PARIS, 19 fév 2013 (AFP)

Annick Lepetit, porte-parole des députés PS, a estimé mardi qu’avec sa motion de censure, « la seule chose que va sanctionner l’UMP, c’est sa poltronnerie ».
« Comment aujourd’hui l’UMP ose déposer une motion de censure (…) quand elle a fait exploser les déficits, quand elle a endetté la France de 600 milliards d’euros, quand elle a plombé le déficit commercial de 70 milliards d’euros par an, bref quand elle a poussé tous les problèmes sous le tapis, et conduit la croissance à zéro », s’est écriée Mme Lepetit devant la presse.
« Chaque jour, a-t-elle poursuivi, l’UMP nous somme de réduire les dépenses, et lorsqu’on s’y attaque, fermement et avec courage, elle clame +touche pas à mes allocations familiales, touche pas à ma clientèle, touche pas aux injustices+ ». « La seule chose que va sanctionner l’UMP, c’est sa poltronnerie », a-t-elle lancé.
Le « travail énorme de remise en ordre de notre économie, la droite ne l’a jamais entrepris » et « la gauche le réalise », a t-elle encore affirmé.
Jean-François Copé, le président de l’UMP, a indiqué lundi qu’il déposerait sa motion de censure contre la politique du gouvernement « dans la deuxième quinzaine de mars », pour inciter à un « big bang » économique.