10/18/2011

MISSION SECURITE ROUTIERE : DES BÂTONS DANS LES ROUES DES DOUBLE-SENS CYCLABLES

La dernière version du rapport de la mission parlementaire sur la sécurité routière qui sera voté demain, mercredi 19 octobre, met des bâtons dans les roues des double-sens cyclables.

En partant du principe qu’ils sont forcément dangereux, mais qu’aucun chiffre d’accidentologie ne le prouve depuis leur mise en œuvre, le rapporteur invente un risque : « le choc émotionnel que peut occasionner l’irruption brutale d’un cycliste ».

 Alors que les retours d’expérience des double-sens cyclables installés en zone 30 depuis maintenant plus de 2 ans sont très positifs, certains députés fantasment sur les dangers hypothétiques que représentent ces aménagements.

 Il faut au contraire encourager et accompagner ces évolutions vers un meilleur partage de l’espace public et une modération de la vitesse en ville. Il est regrettable que dans le cadre du grenelle le gouvernement ait refusé de travailler à l’élaboration d’un véritable « code de la rue », fondé sur la prudence à l’égard des usagers vulnérables (piétons, cyclistes en particulier).