04/14/2014

Ma prise de parole au premier Conseil d’arrondissement du 17e

Dimanche 13 avril 2014  – Mairie du 17e

Madame la Maire, mesdames et messieurs les élu(e)s,

 

Tout d’abord je tiens à féliciter chacun et chacune d’entre vous pour leur élection et, puisqu’il n’y a pas si longtemps nous étions réunis ici-même en formation de conseil d’arrondissement, j’adresse une pensée très cordiale à celles et ceux qui ont siégé pendant 6 ans à cette même table.

Bien sûr nous avons eu des échanges vifs, quelques fois houleux, autours des vœux plus particulièrement, et sur des sujets emblématiques comme le logement ou les écoles par exemple. Mais nous avons voté des centaines de délibérations proposées par le maire de Paris puis entérinées par le conseil de Paris afin qu’elles soient mises en œuvre pour les parisiens, pour le 17e arrondissement et ses habitants. C’est cela finalement l’essentiel.

 

Madame la maire, j’ai tenu à vous féliciter personnellement au lendemain du 1er tour et permettez-moi, aujourd’hui, de vous adresser au nom des élus socialistes tous nos vœux de réussite pour cette nouvelle mandature. Même si les élus d’opposition que nous sommes ici sont moins nombreux qu’en 2008, vous pouvez compter sur nous pour être des élus actifs, responsables, vigilants et exigeants, dès lors qu’il s’agira de défendre l’intérêt général.

 

L’arrondissement est le premier niveau de démocratie de proximité comme le rappelle la Maire de Paris, Anne Hidalgo dans une interview publié ce jour. A ce titre, la mairie d’arrondissement se doit d’être le premier lieu d’accueil, d’information et d’écoute pour nos concitoyens.

 

La décentralisation des services et des moyens, qui s’est accentuée lors de la seconde mandature de Bertrand Delanoë, permet aux 20 arrondissements de mieux accomplir cette mission. Dans le 17e, nous souhaitons que les habitants, quels que soient leurs quartiers et leurs origines, puissent être pleinement associés à la vie locale. Nous serons également attentifs à leur représentation au sein des instances que vous allez mettre en place et scrupuleux sur la transparence des attributions des logements et des places en crèche, pour ne citer que ces deux exemples.

 

Enfin, notre arrondissement aurait tout à gagner à nouer un vrai partenariat avec la Mairie de Paris, que ce soit sur les questions de propreté, d’espace public, de sécurité et de prévention mais aussi de conduite des projets. Le 17e bénéficie de grands projets de transport et d’urbanisme, ce sont de magnifiques atouts pour son avenir. Sachons les impulser, les accompagner et les promouvoir pour ce qu’ils sont, c’est à dire pour les parisiens et les habitants du 17e.