11/05/2011

M. COPE VEUT CENSURER LE GOUVERNEMENT QUI REPARE SES ERREURS


L’annonce par M. Copé du dépôt d’une motion de censure du gouvernement n’est qu’un épisode de plus dans la course à l’échalote qu’il se livre avec M. Fillon. Une fois encore, il veut camper sa posture de chef des troupes UMP et dit vouloir forcer le débat avec le Premier Ministre sur les grandes orientations du gouvernement. Or, le débat existe depuis l’élection de la nouvelle majorité et il n’a jamais cessé.

 

En voici quelques exemples : d’abord, le Premier ministre a prononcé son discours de politique générale devant l’Assemblée nationale. Puis, le débat a eu lieu sur la politique européenne comme c’est chaque fois le cas avant chaque Conseil européen. Puis, un débat sur les finances publiques de 2012 à 2017, où le gouvernement a donné la direction pour le quinquennat. Puis, un débat sur le budget de la France pour 2013, où nous avons précisé nos choix pour redresser le pays. Puis, un débat sur le budget de la sécurité sociale, où nous avons expliqué comment mieux protéger les français tout en redressant les déficits laissés par les gouvernements de droite précédents.

 

A chaque fois l’UMP a pu largement s’exprimer. A chaque fois l’UMP a voté contre. Après l’appel à manifester dans la rue, voici la motion de censure! La « grande orientation » de M. Copé est de s’opposer systématiquement à la politique du gouvernement, de toutes les façons, sur tous les sujets, le plus souvent de manière stérile et caricaturale.

 

Mais qu’ils se rassurent, lorsque cette motion de censure arrivera, ils trouveront face à eux une majorité soudée pour leur rappeler leur responsabilité sur l’état de la France et leur expliquer comment nous allons réparer leurs erreurs et redresser le pays.