06/05/2012

LOGEMENT : PREMIÈRE MESURE

Le blocage des loyers annoncé par Cécile Duflot est une preuve de plus que le changement a commencé. Il y a urgence et cette mesure y répond.

Cet été un décret sera publié pour empêcher les propriétaires d’augmenter les loyers à l’arrivée de nouveaux locataires. C’est en effet à ce moment que les prix progressent le plus, tirant vers le haut les loyers dans une spirale sans fin. A Paris par exemple, si l’augmentation moyenne des loyers en 2011 est déjà élevée avec 3,4 %, c’est encore pire à la relocation puisque les prix ont grimpé de 6 %.

Une action forte et résolue de l’Etat est nécessaire. Avec le Maire de Paris et les parlementaires  socialistes, je l’ai souvent demandé au précédant gouvernement. Il a toujours refusé et les prix n’ont cessé de monter.

La victoire de François Hollande rend possible enfin ce qui aurait dû être mis en oeuvre depuis plusieurs années. Si les électeurs nous donnent la majorité aux élections législatives des 10 et 17 juin, nous pourrons élaborer une grande loi pour le logement qui permettra d’encadrer le prix des loyers. Nous construirons massivement des logements et l »Etat cédera ses terrains, pour libérer le foncier nécessaire. Les maires seront fortement incités à bâtir grâce au passage de 20 % à 25 % du taux minimum de logement social par ville et à la multiplication par 5 des pénalités pour ceux qui ne le respectent pas.

Notre action devra agir sur tous les maillons de la chaîne du logement. Cette première décision montre que le nouveau gouvernement a bien compris l’urgence et l’ampleur du problème.