10/05/2010

LETTRE AU PRÉSIDENT DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE

La répétition des incidents de séance entre la majorité et l’opposition révèle la nécessité pour notre Assemblée d’avoir des règles claires et une instance d’arbitrage reconnue par tous.

Monsieur le Président,
Nous avons souhaité porter publiquement le conflit qui nous oppose. >> Lire la suite