04/15/2010

LE PARIS DE DEMAIN : RENDRE LES BERGES DE LA SEINE ACCESSIBLES À TOUS

J’ai travaillé avec Bertrand Delanoë à réinventer comme un véritable espace de vie multiple les voies sur berges. Nous vous présentons un projet qui va transformer la rive droite et la rive gauche de la Seine. Les voitures et les parisiens, les touristes, les curieux pourront circuler dans un même lieu d’activités culturelles, sportives et sociales.

Dans deux ans, la rive gauche sera fermée à la circulation de Solférino à l’Alma. Plus de deux kilomètres, du Musée d’Orsay jusqu’au pont de l’Alma seront transformés pour créer la convivialité, la diversité, la créativité et la beauté que mérite ce lieu. Demain nous pourrons nous promener dans des jardins, assister à des spectacles, s’arrêter à la terrasse d’un café et faire du sport, tout ça au bord de l’eau et au cœur de Paris. Quant à la rive droite, sa fermeture n’est pas possible pour le moment et les deux files de circulation seront aménagées avec l’installation de feux rouge pour que les voitures continuent de rouler, mais plus doucement. Cette autoroute va devenir un boulevard parisien où les voitures pourront cohabiter avec les piétons.

Nous avons fait ces choix en tenons compte du trafic actuel qui voit 4 000 véhicules par heure aux heures de pointe sur la rive droite face à 2 000 sur la rive gauche. Avec le report de la circulation sur d’autres voies qui découlera de la transformation des quais, nous avons prévu des accompagnements, notamment une nouvelle configuration des carrefours des ponts Iéna, Alma et Concorde et une régulation attentive du trafic.

Afin de mener à bien la reconquête des voies sur berges, nous voulons évidemment y associer dans les mois à venir tous les acteurs concernés : les citoyens, les maires d’arrondissement, les collectivités voisines et l’Etat qui est un partenaire indispensable. Pour atteindre cet objectif, nous devons tous y participer. Le Paris de demain doit se construire avec tous ceux qui l’aiment.