07/19/2013

LE NOUVEAU GRAND PARIS DEFINITIVEMENT SUR LES RAILS

Aujourd’hui est une grande date pour l’avenir de Ile-de-France. Alors que nous venons de voter à l’Assemblée la création de la Métropole du Grand Paris pour mieux affronter la crise du logement, Jean-Marc Ayrault et Jean-Paul Huchon signent ensemble la naissance du Nouveau Grand Paris des transports.

6 milliards d’euros sont ainsi dédiés à la réalisation de 42 projets d’envergure très attendus : construction de la rocade autour de Paris, rénovation de l’ensemble des lignes RER, mise en place de lignes de bus en site propre, création de nouveaux tramways, prolongation de plusieurs ligne de métro et du RER E vers l’ouest, réalisation de grand pôle intermodaux où se croiseront tous les moyens de transport… La prolongation de la ligne 14 pour désaturer la ligne 13 figure d’ailleurs en bonne place parmi ces projets.

Ce plan, fruit d’un réel partenariat entre l’Etat et la Région, consolide le réseau existant tout en construisant l’avenir du transport au sein de la Métropole. C’est une politique cohérente, efficace et qui marche sur ses deux jambes. Les bénéficiaires de cette mobilisation sans précédent des pouvoirs publics sont les 8,5 millions de parisiens et de franciliens qui verront leurs capacités et conditions de déplacements s’améliorer considérablement.

Il illustre la volonté de la gauche, du gouvernement aux élus locaux, d’affirmer avec force la dimension métropolitaine, qui est le bon échelon pour répondre à ces problématiques de transport et de logement qui sont intimement liées.

Comme d’habitude, cette grande avancée se fera sans la droite qui préfère regarder passer les trains en critiquant la couleur de la peinture plutôt que de se réjouir de l’amélioration concrète de la qualité de vie que nous apportons aux franciliens.