12/07/2012

LE GOUVERNEMENT AU RENDEZ-VOUS DE L’EGALITE DES SEXES

Vendredi 30 novembre, le gouvernement s’est réuni autour du Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, dans le cadre d’un comité interministériel des droits des femmes et à l’égalité entre les femmes et les hommes.

 

Ce comité ne s’était pas réuni depuis 12 ans!

Son objectif est de relancer les droits des femmes par des mesures concrètes. Celles ci se déclinent en trois axes.

Tout d’abord la lutte contre le sexisme ordinaire. L’accent est mis sur le plan éducatif, dans les écoles primaires, les collèges et les lycées. Dans le cadre du programme «ABCD de l’égalité», les ministères des Droits des Femmes et de l’Education Nationale co-produiront des documentations pédagogiques, matérielles et numériques, en association avec les parents d’élèves.
Si le protocole d’évaluation s’avère concluant, ce programme sera généralisé à toutes les écoles en 2014. Des actions de sensibilisation de lutte contre le harcèlement sexuel et les violences sexistes seront également mises en place.

 

Le second axe est de combattre les inégalités professionnelles. A ce titre, l’obligation de nommer 40% de femmes dans les conseil d’administrations sera étendue à tous les établissements publics industriels et commerciaux. Il s’agit aussi de lever les obstacles à l’égalité professionnelle et de la renforcer dans les entreprises. Afin d’y parvenir, le dialogue avec les partenaires sociaux a permis l’adoption d’un programme d’action commun.

 

Le troisième axe est la protection des femmes contre les violences. Parmi les mesures qui seront mises en place, les copies des mains courantes déposées dans les commissariats seront désormais systématiquement transmises au parquet, ce qui n’était pas toujours le cas.
L’accès au logement social sera facilité pour les victimes par une circulaire aux préfets qui viendra lever les obstacles administratifs.
Une mission interministérielle pour la protection des femmes contre les violences est également créée.

 

Ce plan global et ambitieux fera l’objet d’un projet de loi qui sera présenté au printemps 2013 par Najat Vallaud Belkacem, ministre des Droits des Femmes et Porte Parole du gouvernement.