12/26/2007

LE FICHIER BASE-ELEVES

Depuis plusieurs années, le nombre de fichiers informatiques est en constante augmentation, (alors même que la CNIL a subi une réduction de ses pouvoirs, en particulier après la loi du 6 août 2004). Le secteur éducatif n’a donc pas échappé à cette vague de mise en place de fichiers informatiques.
Après deux années d’expérimentation, le ministère de l’Education nationale se prépare à généraliser l’utilisation d’un traitement automatisé de données à caractère personnel dans une trentaine de départements et qui réunit des informations familiales, scolaires, identitaires, sur chaque élève du premier degré.
J’ai demandé donc au ministre de l’Education nationale dans quelles mesures il compte mettre en oeuvre une solution pour remédier à un système qui, en l’état, ne permet pas une sécurisation des données et porte atteinte au respect des libertés individuelles en particulier le droit au respect de la vie privée.

Téléchargez mon intervention sous Pdf