06/17/2008

LE CHEQUE TRANSPORT, IL FAUT L’APPLIQUER PAS LE DENIGRE

Communiqué de presse des députés socialistes :
En 2006, est voté au Parlement un dispositif de chèque transport optionnel que les entreprises pourront décider ou non d’appliquer. Les socialistes ont toujours souhaité qu’un tel dispositif soit obligatoire et s’il n’a jamais été mis en œuvre c’est bien pour cette raison, non parce qu’il était compliqué.
Aujourd’hui le Premier ministre annonce une aide directe figurant sur la fiche de paie pour aider les salariés à faire face à la hausse des carburants, en expliquant que cela n’a rien à voir avec le chèque transport. Il préfère assimiler l’échec du chèque transport optionnel à notre proposition.
Quelque soit le nom du dispositif, chèque transport obligatoire ou aide directe, la seule chose qui compte aujourd’hui c’est d’apporter rapidement à tous les Français une solution pour faire face à la hausse du prix du pétrole au-delà de la contribution, pour le moment symbolique, demandée à Total.
Les députés du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche souhaitent que les négociations annoncées entre les partenaires sociaux aboutissent rapidement. L’Etat ne peut pas se défausser des ses responsabilités. Il doit dire quelle somme il compte apporter au financement de cette aide qui n’a que trop tardée.