02/13/2013

L’ASSEMBLEE VOTE L’EGALITE POUR TOUS LES COUPLES

Par 329 voix contre 229, l’Assemblée nationale vient d’adopter le projet de loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe.

 

Après des semaines de discussion dans la société, 110 heures de débats dans l’hémicycle, 5.000 amendements défendus par l’opposition et rejetés par une majorité mobilisée et convaincue, ce texte vient s’ajouter à la liste des belles lois qui permettent à la société d’évoluer vers plus d’égalité et de tolérance. >>

A travers ce texte, nous envoyons un message fort et clair qui honore la République : oui, les couples hétérosexuels et homosexuels, et à travers eux les individus qui les composent, sont égaux. Réellement et rigoureusement égaux. C’est un symbole nécessaire aujourd’hui qui doit participer à l’ouverture des consciences et à l’apaisement des rapports entre les individus.

Nous avons pu démontrer pendant les débats que cette loi n’enlève rien aux couples hétérosexuels qui sont mariés ou qui le seront à l’avenir. Par contre, la fin de cette ségrégation légale améliorera la vie quotidienne de milliers de personnes et offrira aux enfants vivant dans ces familles homoparentales la protection de la loi qui leur était refusée jusqu’à maintenant.

Certains n’ont pas voulu comprendre l’avancée que constitue cette loi et n’ont eu de cesse d’agiter mensonges et fantasmes pour effrayer les français. C’est habituel, cela se passe toujours ainsi lorsque l’on s’apprête à accorder des droits nouveaux qui concrétisent nos beaux principes de liberté et d’égalité. Je ne doute pas que dans quelques temps, quand les esprits se seront calmés et que la réussite de cette loi sera une évidence pour tous, les opposants d’aujourd’hui regretteront leurs outrances et leurs erreurs d’hier.

Mais en ce 12 février 2013, je suis fière de faire partie de ces 329 députés qui, en changeant le droit, ont permis à la société française de devenir plus tolérante, plus généreuse, plus protectrice et donc finalement plus forte.