09/22/2009

LA POSTE : UNE ENTREPRISE PUBLIQUE

poste.jpgDepuis le début de l’année, ce sont trois bureaux de postes en moyenne qui disparaissent chaque jour et près de 7500 emplois supprimés à La Poste. Sans concertation ni dialogue, la privatisation et la démolition du service public sont en marche.
Après avoir refusé tout débat public,
toute consultation des citoyens et en ayant à aucun moment répondu aux arguments montrant l’injustice et l’illégitimité du changement de statut de La Poste, le gouvernement prépare le passage en force à l’Assemblée nationale courant octobre.
Le ministre de l’Industrie prétend que La Poste va changer de statut tout en restant « dans le giron de l’Etat et son statut à 100 % public garanti ». Cela rappelle les engagements de Nicolas Sarkozy sur l’avenir de EDF-GDF. Chacun se souvient de l’issue : la privatisation.
En effet, en 2004, Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’économie et des finances, affirme haut et fort « il n’y aura pas de privatisation d’EDF et Gaz de France, c’est clair, c’est simple et c’est net ». Dans l’hémicycle ou en déplacement, le locataire de Bercy confirmait : la transformation d’EDF et GDF en société anonyme ne se traduirait nullement par des privatisations. Depuis ces déclarations, la situation a fortement évolué. Le marché de l’énergie a été libéralisé. Les opérateurs privés ont fleuri. EDF et GDF sont entrés en Bourse. Et pour couronner le tout, au 31 décembre 2008 le tout nouveau groupe GDF-Suez est créé, l’Etat ne détient que 35,6% de son capital, Gaz de France est bien privatisé !
Aujourd’hui La Poste assure de nombreuses missions de service public (distribution du courrier sur tout le territoire, tarif du timbre, service public bancaire…) qui seraient remises en cause avec un statut privé.
Sur le plan social, La Poste a déjà supprimé 50.000 emplois depuis 2002 et veut encore supprimer 20 à 30% de ses effectifs d’ici 2010. Pour exemple, en Suède, les services postaux ont été privatisés en 1993, depuis, 90% des bureaux de poste ont été fermés et le prix du timbre à augmenté de 50% pour les particuliers.
Participez à la votation citoyenne du 3 octobre pour que La Poste soit une belle entreprise publique.