10/14/2011

LA MATERNELLE, NOUVELLE GARE DE TRIAGE

Ficher les enfants dès la maternelle, il n’y avait qu’un gouvernement de droite à bout de souffle pour y penser. Sous ses apparences bien intentionnées, la dernière mauvaise idée du Ministre de l’Education nationale peut avoir des conséquences néfastes pour le développement des tout-petits.

D’abord le Ministre mélange différents facteurs : les problèmes médicaux, les troubles du comportement et les différences de maturité, qui évoluent très rapidement à cet âge.
Ensuite, le vrai danger est de coller une étiquette d’échec scolaire sur des enfants si jeunes, alors qu’il s’agit le plus souvent de différences de développement. La lutte contre l’échec scolaire est un sujet majeur, mais ce triage précoce n’y apportera pas de solution. Comment commencer sa vie avec des évaluations qui risquent de vous suivre tout au long de la scolarité ? Faisons confiance aux instituteurs pour voir dans nos enfants ceux qui ont réellement besoin de soutien.
Le vrai problème se trouve à l’étape suivante : comment s’occuper d’avantage des élèves en difficultés quand les suppressions de postes rendent les classes surchargées ?
Il faut se souvenir qu’en 2007 le gouvernement voulait déjà débusquer de la graine de délinquant chez les élèves de maternelle. Il avait alors reculé face au tollé provoqué.