02/20/2009

LA GUADELOUPE : LE CHEF DE L’ÉTAT SORT DE SON SILENCE

crise-antilles.jpgLe chef de l’État sort de son long silence, mais la question est sur toutes les lèvres : un discours voulu apaisant, des promesses et des dispositions (compliquées) pour tenter d’échapper à  l’enlisement  de l’île, vont ils suffir ?
Une enveloppe supplémentaire de 580 millions d’euros, dont 280 millions au titre du
Revenu de Solidarité Active (RSA) et un déplacement de Nicolas Sarkozy pour le mois d’avril… On semble bien loin des besoins et attentes des ultra-marins.