11/27/2009

LA DROITE PARISIENNE S’ACHARNE CONTRE LE LOGEMENT SOCIAL

Les députés UMP parisiens ont profité de l’examen du projet de loi Grand Paris pour s’attaquer une fois de plus de manière scandaleuse au logement social.
En pleine nuit, ils ont ainsi fait supprimer un passage du texte qui imposait aux villes bénéficiant des futures gares du Grand Huit de construire davantage de logements sociaux. Mme de Panafieu, à l’initiative de cet amendement, n’a même pas osé prendre la parole dans l’hémicycle pour le défendre.
N’ayant honte de rien, le rapporteur a soutenu cette régression et les députés de la majorité l’ont voté.
Cet épisode déplorable montre l’acharnement de la droite parisienne contre le logement social. Alors que se loger n’a jamais été aussi difficile et couteux, particulièrement en Ile de France, ces élus saisissent toutes les occasions pour empêcher l’amélioration de la situation.
Nous avons demandé que soit effectué un second vote sur cet amendement afin que la majorité à l’Assemblée nationale reprenne ses esprits et revienne sur cette erreur coupable.