10/31/2012

LA BIODIVERSITÉ A PARIS : LE NORD DE MA CIRCONSCRIPTION EN EXEMPLE

Jeudi 25 octobre, le maire de Paris a effectué son compte-rendu de mandat axé sur la biodiversité au gymnase Biancotto dans le 17ème arrondissement. Ce fut l’occasion pour Bertrand Delanoë de revenir sur la mise en place du plan climat de la Ville de Paris, voté le 1er octobre 2007 par le Conseil de Paris, et du plan biodiversité, adopté le 15 novembre 2011.

 

Les ambitions globales du plan climat s’articulent autour d’un chiffre : diminuer la consommation d’énergie de 25%, les émissions de gaz à effets de serre de 25% et augmenter de 25% l’utilisation des énergies renouvelables.

 

Plus précisément, pour atteindre ces objectifs, de nombreux projets sont en cours de développement. Sur le plan énergétique, Paris vise une réduction de 30% de sa consommation pour l’éclairage public d’ici à 2020. D’autres réalisations illustrent cette volonté, notamment sur le plan de la montée en puissance des énergies renouvelables, avec l’installation de 3000 m2 de panneaux solaires sur le stade Jean-Bouin (16ème arrondissement) et 3500m2 sur le toit de la halle Pajol dans le 18ème.

 

Dans ma circonscription, la construction de l’éco-quartier Clichy-Batignolles s’inscrit pleinement dans le cadre de la mise en oeuvre des plan climat et biodiversité Il constitue un projet innovant et novateur en matière de consommation d’énergie, notamment grâce à la construction de bâtiments tels que l’immeuble Quintessence, où 600m2 de panneaux solaires alimenteront en énergie 30 des 116 logements qu’il comptera. Sur le plan de la biodiversité, le parc de 10 hectares, véritable poumon vert situé au coeur de l’éco-quartier, est riche de plus de 300 espèces florales.

 

La réalisation de cet éco-quartier, projet dans lequel je suis très impliquée en tant que vice-présidente de la Société publique locale d’aménagement «Paris-Batignolles», démontre que la ville de Paris a fait de la biodiversité et de la transition énergétique des priorités pour les parisiens.