11/19/2007

L13 : LA GRANDE OUBLIEE DES ARBITRAGES FINANCIERS DE L’ETAT

J’ai une nouvelle fois interrogé, au moyen d’une question écrite*, Dominique BUSSEREAU, le secrétaire d’État chargé des transports, sur les lourds dysfonctionnements que connaît la ligne 13 du métro. Cette ligne est la grande oubliée des arbitrages financiers de l’État.

Je lui ai demandé, comme à son prédécesseur, qui n’a jamais répondu, s’il était favorable à une implication budgétaire forte de l’État, nécessaire à une transformation d’envergure et pérenne de cette ligne, qui garantira un service public digne de ce nom pour tous les usagers du métro.

* Les questions écrites : Afin de demander des précisions sur certains éléments précis de sa politique ou de la réglementation, ou pour alerter le gouvernement sur une question particulière, les députés peuvent envoyer des questions écrites aux ministres qui doivent y répondre précisément. Le délai de réponse est de trois mois. Ces questions sont publiées au Journal Officiel.

Téléchargez la question écrite