02/27/2008

L13 : COMMUNIQUE DE GILLES CATOIRE ET ANNICK LEPETIT

Suite à l’incident survenu ce matin sur la ligne 13, Gilles CATOIRE et Annick LEPETIT ont reçu le directeur de l’agence territoriale 92 et le directeur de la ligne 13 de la RATP, ainsi que des représentants du STIF.
La RATP a indiqué que cet incident, du à un problème d’aiguillage, a entraîné la dégradation d’un rail et provoqué l’interruption du trafic durant 4 heures ce matin. Le service a été rétabli à partir de 13h30 mais des perturbations sur la ligne sont à prévoir jusqu’à demain matin.
La RATP a reconnu que le dispositif d’alerte et d’information auprès des usagers restait perfectible et pouvait être plus complet.
Gilles CATOIRE et Annick LEPETIT ont une nouvelle fois regretté que l’information n’est pas été donnée en temps réel comme l’impose le plan Vigipirate.
Les deux élus s’inquiètent d’autant plus que les incidents et autres avaries techniques sur la ligne 13 sont récurrents. Or, le calendrier annoncé par le STIF et la RATP ne pourra ni apporter d’amélioration à court et moyen termes ni réguler le flux de voyageurs qui va s’accroître avec la prolongation de la ligne 13.
Dans ces conditions, ils s’interrogent sur les réelles priorités de la RATP. Alors qu’est annoncée l’installation prochaine des portes palières sur la ligne 1, les deux élus attendent des engagements plus fermes du président de la RATP. En ce qui concerne la ligne 13, les délais annoncés (2011) ne sont pas acceptables au regard de ce que vivent au quotidien les voyageurs.
Annick LEPETIT et Gilles CATOIRE ont rappelé leur intention de mobiliser les élus du STIF pour que les financements soient apportés aux travaux de la prolongation de la ligne 14 pour désaturer la ligne 13. En attendant, ils ont également demandé le renforcement du réseau de bus dans cette période transitoire.