07/10/2015

Inscriptions sur les listes électorales jusqu’au 30 septembre 2015

Capture d’écran 2015-07-10 à 19.42.46Cette année, pour la première fois depuis 50 ans, une élection aura lieu en hiver. Les 6 et 13 décembre prochains nous voterons pour élire nos nouveaux Conseils régionaux.

Ce calendrier assez inédit s’accompagnait d’une difficulté que nous venons de régler à l’Assemblée nationale : la clôture des listes électorales. Comme pour chaque élection, celles-ci sont clauses depuis le 31 décembre de l’année précédente. Ce qui aurait exclu du vote toutes les personnes ayant déménagé en 2015 et les jeunes nés en 1997.

Permettre la participation du plus grand nombre de citoyens est une exigence démocratique. C’est pourquoi nous venons d’adopter une proposition de loi qui réouvre exceptionnellement les délais d’inscription sur les listes électorales jusqu’au 30 septembre prochain. Elle permet également à ceux qui se sont inscrits cette année de pouvoir voter en 2015.

Ceci est d’autant plus important que pour la première fois nous voterons pour les nouvelles régions qui verront le jour le 1er janvier 2015. Bien que les frontières de l’Ile-de-France n’aient pas été modifiées, la plupart des autres régions actuelles vont fusionner entre elles pour laisser la place à 13 nouvelles régions, plus grandes et plus fortes.

Les différentes lois de décentralisation que nous avons adoptées depuis 2012 vont également leur conférer d’avantage de compétences. Voter pour les élections régionales, c’est décider quelles politique mener localement pour le développement économique, les transports, la formation professionnelles, les lycées…

Dans une période où l’abstention n’a jamais été aussi forte, où l’appartenance à la Nation et aux valeurs de la République font autant débat, il est tout de même regrettable que la droite se soit obstinée à voter contre cette loi de bon sens.

En conclusion, si vous n’êtes pas encore inscrits sur les listes électorales, si vous venez de déménager ou si vous allez avoir 18 ans avant le 6 décembre prochain, alors vous pouvez aller à votre mairie, vous inscrire sur les listes pour participer à l’avenir de votre région.