12/17/2013

Formation professionnelle : enfin de vrais progrès pour les salariés

L’accord signé ce weekend entre les partenaires sociaux sur la formation professionnelle est une véritable avancée pour tous les salariés. Le système actuel ne fonctionne pas bien. Les moyens ne sont pas suffisamment tournés vers ceux qui en ont le plus besoin et plusieurs milliards d’euros ne sont pas utilisés chaque année.

 

C’est pour mettre fin à cette situation que le gouvernement a fortement poussé syndicats et patronat à se mettre enfin d’accord.

Désormais, chaque salarié disposera d’un Compte Personnel de Formation (CPF) qui le suivra tout au long de sa vie active. Il pourra y accumuler jusqu’à 150 heures de formation, qui pourront être complétées par l’entreprise ou les pouvoirs publics en cas de besoin. Le système sera beaucoup plus souple qu’aujourd’hui et les formations seront réellement qualifiantes.

Cette nouvelle organisation de la formation professionnelle sera d’avantage tournée vers les personnes les moins qualifiées et les chômeurs. Les financements pour les demandeurs d’emploi augmentent ainsi de 50% et atteindront 900M€ par an, contre 600M€ aujourd’hui.

Un effort a également été fait pour simplifier le financement et la mise en œuvre de la formation, la rendre plus lisible et pratique pour gagner en efficacité. Les 3 contributions différentes que devaient payer les entreprises seront ainsi réunies en une seule et le trop grand nombre d’organismes amenés à la collecté sera divisé par 4.

Cet accord professionnel est le 4ème depuis le début de la législature, après ceux sur les contrats de génération, la sécurisation de l’emploi et la qualité de vie au travail. Cela prouve qu’un véritable dialogue social, tel que François Hollande le prône depuis des années et le met en œuvre depuis 18 mois, peut être une méthode de gouvernement valable, fiable et efficace.