10/11/2013

ENQUETE PUBLIQUE T3 : AVIS FAVORABLE UNANIME DE LA COMMISSION

 

Communiqué de la Ville de Paris

 

 

La commission d’enquête publique a rendu son rapport sur le prolongement du T3 à Porte d’Asnières, projet adopté à l’unanimité au Conseil de Paris et au Conseil du STIF en décembre 2012.

 

La Ville de Paris se réjouit des conclusions de ce rapport en ce que la commission considère que le projet présente un caractère « d’intérêt général » et a également donné, à l’unanimité, un avis favorable. Le rapport souligne ainsi que « l’ensemble des dossiers mis à l’enquête, des débats et des explications fournis par les maîtres d’ouvrage, des avis et commentaires qu’ils ont fournis en réponse à l’ensemble des observations et des lettres recueillis lors de l’enquête publique » démontrent  que « ce projet était en tous points un bon projet ».

 

Cet avis favorable est complété d’une appréciation sur le coût de ce tronçon de 4,3 km qui serait, selon la commission d’enquête, « très élevé au kilomètre ». Par ailleurs, la commission d’enquête regrette que le T3 ne soit pas d’emblée prolongé jusqu’à Porte Maillot.

 

Sur ces deux appréciations et bien que la commission d’enquête reconnaisse elle-même qu’elle n’a pas compétence pour juger précisément du coût du projet, la Ville de Paris a non seulement répondu à la Commission d’enquête publique mais également  déjà fait état publiquement de ses observations : le paysage urbain dense dans lequel s’insère le tramway T3 est très complexe et suppose de procéder par étapes pour ne pas pénaliser dans le temps les riverains et les usagers parisiens ou métropolitains.

 

Par ailleurs, faut-il rappeler, entre 2001 et 2012, l’État n’a apporté aucun concours financier à la Ville pour la réalisation de la ligne de tramway, contrairement à certains projets dans d’autres métropoles, laissant à la seule ville de Paris la charge de l’investissement. En revanche, la Ville de Paris salue la décision de l’actuel gouvernement de participer financièrement à hauteur de 20% du coût du prolongement « Porte de la Chapelle – Porte d’Asnières».

 

Le développement des transports publics et les aménagements urbains inhérents sont une priorité pour la Ville de Paris. Entre 2001 et 2012, la fréquentation des bus et tramway a augmenté de 13,6% et le T3 véhicule chaque jour 300 000 personnes dont 60% ne vivent pas à Paris. La Ville de Paris entend poursuivre ses efforts en matière de transport public dans le respect de l’intérêt général et plus particulièrement celui des parisiens et des habitants de la métropole.