04/09/2009

ÉLUS UMP : UN DENI DU QUOTIDIEN DES USAGERS DE LA L13

exclamation.pngUne nouvelle étape vient d’être franchie, nous allons pouvoir enfin lancer le débat public. Mercredi 8 avril, le Conseil d’Administration du STIF a approuvé la dossier permettant de désaturer la ligne 13, malgré la tentative de blocage des élus UMP qui ont demandé un renvoi en commission dont voici l’argumentaire :

Si le caractère urgent de la désaturation de la ligne 13 ne fait aucun doute, arrêter aujourd’hui un tracé d’étude pour le prolongement de la ligne 14 du métro paraît précipité. Il ne nous semble pas utile d’engager de coûteuses études qui pourraient être caduques sitôt le volet transport du Grand Paris présenté. C’est pourquoi, il nous apparaît prudent de reporter cette décision au prochain Conseil.

F. BERTHOUT, Conseillère régionale d’Île-de-France, élue du 1e arrondissement
E. CUIGNACHE-GALLOIS,  Conseillère régionale d’Île-de-France et élue du 13e arrondissement
L. DOUVIN, Conseillère de Paris, élue du 17e arrondissement
R. KAROUTCHI,
Conseiller régional d’Île-de-France, président du groupe UMP et élu des Hauts de Seine
J-J. LASSERRE, Conseiller régional et maire de Fontenay-le-Fleury
C. PERNES, Conseiller régional et Maire de Rosn-sous-Bois

Conclusion, pour eux, les transports publics ne sont jamais une urgence.
Je vous propose de téléchargez mon communiqué de Presse