04/04/2013

DROITS DES FEMMES : LE PROGRES EST A GAUCHE

Le 31 mars dernier, sont entrés en application deux droits nouveaux pour les femmes, deux mesures de santé publique, deux engagements pris par François Hollande durant sa campagne : la gratuité de la contraception pour des millions de mineures âgées de 15 à 18 ans et le remboursement à 100% de l’avortement.
Elles avaient été adoptées par l’Assemblée nationale le 26 octobre 2012 dans le cadre du projet de loi de finances de la sécurité sociale (lien vers billet blog du 1er novembre).

C’est encore et toujours la gauche, face au conservatisme sociétal de la droite, qui fait avancer concrètement les droits des femmes à disposer d’elles-mêmes. En 1982, la gauche a instauré le remboursement de l’avortement. En 2000, elle a rendu gratuite la contraception d’urgence pour les mineurs et en 2001, a rallongé de 10 à 12 semaines le délai de recours à l’avortement et supprimé l’autorisation parentale. C’est ce fil de l’histoire et du progrès pour des millions de femmes que la gauche continue de tisser sous l’actuelle mandature.

Fidèle a son ADN politique et à ses engagements programmatiques, la gauche promeut les droits des femmes et les inscrits dans la loi de la République.