10/29/2008

DENONCIATION D’UNE FEMME SANS PAPIERS PAR LA MAIRIE DU 5e

sans-papiers.jpgPour avoir voulu inscrire son fils à l’école, une femme sans papiers est convoquée ce jeudi au commissariat du 5e arrondissement de Paris. A l’origine de cette démarche, une dénonciation des services de la mairie du 5e, fief de Jean Tibéri.
La politique des quotas et des expulsions programmées, conduit maintenant à la délation qui nous ramènent malheureusement à de tristes souvenirs.
Je suis indignée par ces pratiques honteuses et je rappelle que la scolarisation est un droit et un devoir pour tous les enfants vivant en France.
Nous ne pouvons accepter, dans notre République, que l’exercice de la peur soit organisé et exécuté. Les cas d’expulsion de familles sans papiers ayant des enfants scolarisés se multiplient.
Dans ce cas précis, j’en appelle au Préfet de police pour qu’il examine la demande de régularisation que cette maman a sollicité depuis plusieurs années.

Téléchargez le communiqué de Bertrand Delanoe.pdf