05/18/2009

CONCERTATION SUR L’AVENIR DE LA PLACE DE LA REPUBLIQUE

Je m’étonne des propos tenus par les élus du groupe UMPPA à propos de la concertation sur l’avenir de la place de la République, à laquelle ils ont été associés. 
Dès fin 2008, la Mairie de Paris a lancé un large appel à idées auprès des Parisiens afin d’imaginer ensemble l’avenir de la place de la République. 
Ainsi, une première réunion publique s’est tenue le 15 décembre dernier. Elle a permis de faire émerger un diagnostic largement partagé et de mettre en place une méthode de consultation mêlant réunions de concertation, marches exploratoires et mise en place d’une rubrique participative sur le site www.paris.fr. 
Cette démarche a permis une large participation dans les trois arrondissements (3e, 10e et 11e) qui ont mobilisé l’ensemble de leurs conseils de quartiers, les associations et les élus.
Les Parisiens se sont mobilisés au-delà de ces arrondissements, via le site internet et leur participation aux réunions publiques. 
Après plus de trois mois de concertation, les grandes orientations du programme d’aménagement ont pu être présentées lors d’une réunion publique, le 1er avril dernier. 
Cet important travail a permis d’affiner les orientations qui seront données, courant juin, aux cinq équipes d’architectes et de paysagistes chargées de dessiner la future place de la République. A la créativité des Parisiens, nous allons maintenant allier le talent d’architectes et de paysagistes de renom dont le lauréat sera choisi par un jury qui se réunira fin 2009. 
Les équipes disposeront de l’ensemble des contributions recueillies durant la concertation et auront toute liberté pour imaginer une nouvelle composition spatiale qui permette d’aboutir à une grande place populaire du 21ème siècle adaptée aux nouvelles mobilités, constituant un espace public mieux partagé, un lieu de convivialité et de rassemblement à
l’échelle des quartiers et de la métropole. 
Les propos des élus UMPPA n’apportent que de la confusion dans une démarche conçue, depuis le départ, comme ouverte à l’ensemble des Parisiens intéressés par ce projet emblématique de la capitale.

Téléchargez mon communiqué