07/03/2009

CISAILLEURS DE LA RÉPUBLIQUE

afp.jpgJe vous propose le lecture de la dépêche AFP suite au nouveau projet de redécoupage électoral du gouvernement à Paris publié par le Journal officiel et transmis au Conseil d’Etat :

La députée PS de Paris Annick Lepetit a dénoncé vendredi le nouveau projet de redécoupage électoral du gouvernement pour la capitale publié par le Journal officiel et transmis au Conseil d’Etat. « Je réfute complètement ce nouveau projet », a déclaré à l’AFP Mme Lepetit, actuellement députée de la 17ème circonscription parisienne, à cheval sur les XVIIème et XVIIIème arrondissements.« La commission de contrôle du redécoupage n’a pas préconisé cette nouvelle opération », a-t-elle ajouté en jugeant « incompréhensible » que « le gouvernement ait enlevé un bout du XVIIIème pour mettre à la place un bout du VIIIème ».
Le projet de redécoupage, piloté par le secrétaire d’Etat à l’Intérieur Alain Marleix, prévoit la suppression de trois des 21 circonscriptions parisiennes actuelles. Selon Mme Lepetit, sa 17ème circonscription deviendrait dans le projet la 3ème.
La commission de contrôle du découpage, présidée par l’ancien président du Conseil constitutionnel Yves Guéna, a donné un avis favorable pour Paris, mais avec une « réserve expresse » pour la 3ème circonscription qui rassemblerait une partie du VIIIème arrondissement, une partie du XVIIème arrondissement, et une partie du XVIIIème.
Selon Mme Lepetit, avec ce nouveau découpage, « le gouvernement fait preuve d’acharnement dans la mesure où il existe des recommandations de la commission pour cette partie de Paris dont il n’a pas tenu compte ».
Le texte est à présent entre les mains du Conseil d’Etat qui dispose de trois semaines pour l’examiner, et éventuellement proposer de nouvelles modifications. Il devrait être soumis au conseil des ministres fin juillet.