11/13/2006

CARDINET-BATIGNOLLES : ENJEUX ET CONTEXTE D’UN ACCORD HISTORIQUE

La reconversion du site des JO était initialement prévue pour 2012. Suite à la décision du CIO, la Ville de Paris a souhaité anticiper cette reconversion et de maintenir un grand projet d’urbanisme, équilibré, sur ce site.
Pour ce faire, la Ville de Paris doit prendre en compte un certain nombre de contraintes.

• Celles liées au site (présence des bâtiments de l’opéra de Paris, l’occupation actuelle des terrains, une situation enclavée, des dénivelés importants jusqu’à 10m…)

• Celles liées aux accords passés avec la SNCF pour le projet JO (intégration des installations logistiques et des fonctions ferroviaires, la nécessité d’un approvisionnement par le fer de la VdP, parc de 10 ha acté pour le projet JO…)

• Celles liées aux enjeux actuels en termes de logement et de développement économique (102 000 demandeurs de logement social sur Paris…).

Une renégociation avec les partenaires était donc nécessaire.

L’accord signé avec l’Etat le 28 juillet 2006 en est le résultat. Mais tout reste à construire dans la concertation avec les habitants. Autrement dit, nous n’en sommes pas à l’étude d’architecture. Seuls les grands objectifs ont été fixés dans le respect du consensus obtenu lors du projet JO.

Téléchargez l’intervention d’Annick Lepetit au Conseil de Paris