04/23/2013

CAHUZAC : LA COMMISSION D’ENQUETE SERA « UN BOOMERANG POUR LA DROITE »

PARIS, 23 avr 2013 (AFP) 

Reprise de ma conférence de presse à l’Assemblée nationale

 

 

La commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur l’action du gouvernement dans l’affaire Cahuzac, à l’initiative de l’UDI, qui aura un rapporteur PS, sera « un boomerang pour la droite », a estimé mardi l’une des porte-parole des députés PS, Annick Lepetit.
Mercredi dans l’hémicycle, « nous voterons bien évidemment pour, alors que la droite lorsqu’elle gouvernait a refusé systématiquement nos demandes de commission d’enquête sur les sondages de l’Elysée, l’affaire Karachi ou l’affaire Tapie », a-t-elle déclaré à la presse.
« Nous pensons qu’elle sera un boomerang pour la droite (…) car cette commission fera la preuve que le gouvernement n’a offert aucune protection à Jérôme Cahuzac et qu’il s’en est tenu scrupuleusement à ses principes d’indépendance de la presse et de la justice, et de sanction immédiate dès que les preuves ont été apportées d’une possible implication » de Jérôme Cahuzac, a-t-elle ajouté.
Alors que le groupe UDI de Jean-Louis Borloo voulait que Charles de Courson ou Philippe Vigier soit le rapporteur de cette commission d’enquête sur d’éventuels dysfonctionnements dans l’action du gouvernement et des services de l’Etat entre le 4 décembre 2012 et le 2 avril 2013, le rapporteur sera, « conformément aux règles » de l’Assemblée, un député socialiste, qui n’a pas encore été désigné, selon cette porte-parole.
En revanche, la commission d’enquête sera présidée par un député désigné par l’UDI, a précisé Mme Lepetit.