09/07/2012

BCE : LA STRATÉGIE EUROPÉENNE DE FRANÇOIS HOLLANDE VALIDÉE PAR LES FAITS

Communiqué de Bruno Leroux, Président du Groupe socialiste, Républicain et Citoyen à l’Assemblée Nationale

La décision du conseil des gouverneurs de la BCE d’acheter la dette publique de la zone euro pour un montant illimité et donc de venir au secours des Etats engagés depuis trop longtemps dans un bras-de-fer épuisant avec les marchés financiers, est une nouvelle considérable.

Pour la Grèce, l’Italie, l’Espagne, le Portugal et l’Irlande qui fournissent des efforts jusqu’à présent neutralisés par les primes de risque exorbitantes que s’accordent les marchés sur leur dette, la décision de cet après-midi va permettre de desserrer l’étau financier qui asphyxiait les peuples.

Boudée par la Bundesbank, la décision de cet après-midi est l’acte de décès définitif du Merkozy.
Elle prouve que depuis l’accession de François Hollande à la présidence de la République, l’austérité n’est plus l’horizon indépassable proposé aux peuples européens et que le règne de l’orthodoxie libérale touche à sa fin.

Cette décision, totalement inenvisageable il y a encore six mois, est une victoire évidente pour François Hollande.

Plus que jamais, pour réussir la réorientation de l’Europe et prolonger le mouvement de réorientation de la construction européenne, le président de la République a besoin qu’une majorité aussi large que possible se forme pour soutenir le paquet européen qui sera examiné au Parlement dans les prochaines semaines.