06/25/2008

ASSURANCE MALADIE : UN PLAN EFFARANT

carte-vitale.jpgLe gouvernement s’attaque aux soins des personnes âgées et des malades gravement atteints. Cette nouvelle annonce met en cause l’égalité devant la santé, démantèle la politique de santé publique et met en danger une partie de la population celle déjà touchée par une baisse de son pouvoir d’achat.
Nous sommes dans une logique de déremboursements massifs qui frappe d’abord les plus fragiles. Sans le dire le gouvernement change notre système de soins. Les conséquences vont être lourdes. Le gouvernement veut réduire le nombre de maladies prises en charge à 100%, comme l’hypertension artérielle ou certaines formes de diabètes. Désormais les médicaments à vignettes bleues ne seront rembourser qu’à 35% aux malades atteints d’ Affections de Longue Durée (ALD). La gravité d’une maladie n’est plus un critère de prise en charge totale des soins.
En France, 7,4 millions de personnes sont victimes d’une ALD, elles seront 12 millions en 2015. Ce plan sonne donc comme un tocsin !
C’est une véritable insulte aux fondements de notre politique de santé publique dont l’objectif doit rester l’égal accès aux soins.
C’est un objectif ambitieux, digne d’un pays moderne et démocratique.