16 Mai 2017

Pourquoi je suis candidate

 

 

 

Chère Madame, cher Monsieur,

Dès le 23 avril, j’ai appelé à battre Marine Le Pen en votant Emmanuel Macron. Il a fallu convaincre et nous avons gagné contre l’extrême droite, même si son score reste trop haut. Après le temps du refus, vient celui des choix.

Je ne serai ni une députée bénie oui-oui, ni une députée d’opposition radicale.

Je garderai comme seule boussole l’intérêt général et comme seul objectif l’amélioration de la vie de tous, sans exception. Je veux continuer à vous représenter à l’Assemblée nationale et à porter les projets pour lesquels je me suis engagée dans nos quartiers des 17e et 18e arrondissements, là où je vis.

Je veux que tous ces quartiers puissent être ancrés au cœur de la nouvelle métropole parisienne pour laquelle je suis intervenue au Parlement.

Aujourd’hui, le prolongement de la ligne 14 comme celui du tramway ne sont plus des promesses mais des réalisations que j’ai portées avec ténacité. Je sais combien les travaux sont éprouvants pour les riverains mais je connais aussi les avantages dont nous allons bénéficier collectivement : des transports propres, silencieux, rapides. Des transports qui seront à l’origine de nouvelles connexions, pour plus de proximité et de développement économique.

L’éco-quartier du nord des Batignolles est tourné vers plus de sobriété énergétique, avec la collecte pneumatique, son parc Martin Luther King et ses 50 hectares en cours de construction. Cette conception concrète de l’écologie, nous avons commencé à l’écrire avec la loi de transition énergétique pour la croissance verte. Je serai vigilante à ce que cet objectif ne soit pas dévoyé.

Je continuerai à me battre pour que chacun puisse se loger selon ses moyens. J’ai lutté contre l’immobilisme pour que l’encadrement des loyers soit mis en oeuvre à Paris. Effectif depuis plus d’un an, le dispositif porte déjà ses fruits et poussent les loyers à la baisse. Ne l’arrêtons pas.

Mes idées n’ont jamais varié selon le sens du vent. Femme de gauche, je continuerai de porter les valeurs de justice, de solidarité, d’égalité et de liberté. 

L’éthique en politique n’est pas une nouveauté pour moi. J’ai voté les lois de transparence et celle sur le non cumul des mandats. Comme je m’y étais engagée en 2012, et avant même que la loi m’y oblige, j’ai quitté mon mandat d’adjointe aux transports au Maire de Paris pour me consacrer à celui de députée.

J’ai choisi d’attribuer ma réserve parlementaire à des initiatives citoyennes de la Porte Montmartre à la Porte d’Asnières, que ce soit dans le domaine de l’éducation, du sport, de la culture ou l’insertion pour l’emploi.

Avec mon suppléant, Gauthier Vantieghem, chef d’entreprise et conseiller d’arrondissement, je viendrai à votre rencontre pour échanger sur mon bilan et sur mes propositions pour les années à venir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RÉUNIONS PUBLIQUES :
École Kellner, mardi 23 mai à 19h30, 5 rue Jacques Kellner – 17e

École Belliard, mardi 30 mai à 19h30, 129 rue Belliard – 18e