• RT @laurossignol: Sans polémiques et sans nier que le système peut être amélioré, je ne comprends pas la différence entre ce que vient d’a…      Une conférence de presse ? Depuis près d’1h Emmanuel Macron fait les questions et les réponses tout seul... #conferencedepresse #Macron      François et Penelope Fillon renvoyés devant le tribunal correctionnel https://t.co/n2IeMaNZiQ via @lemondefr      RT @askolovitchC: En 2001, quand le passé trotskiste (et donc les mensonges flagrants) de Lionel Jospin fut révélé par des journalistes, do…      Une révolution alimentaire mondiale pour sauver la planète ? via @Sciences_Avenir https://t.co/lG0PvMQgdV      RT @NamiasRobert: Abject.Les mots manquent devant un tel déferlement d’ignominie. L’air de Paris pue la haine. https://t.co/Mk0tBbVv2z      @Qofficiel @salhiabrakhlia https://t.co/aLNGGV2R61      RT @jjbertolus: "La libéralisation de l’économie a pénétré le système. Quand vous apprenez aux élèves que la seule chose qui vaille, c’est…      A #Paris seulement 12% des militants socialistes encore inscrits ont participé au vote interne de désignation des… https://t.co/KKz5qD0Irk      Une perte de plus pour le #PS ! https://t.co/PXUpCT6I7g      

24 Mar 2017

Création de l’Agence française anti-corruption

La nouvelle Agence française anti-corruption, qui vient d’être inaugurée par le Président de la République, a pour mission de prévenir et de détecter les faits de corruption, de trafic d’influence, de concussion, de prise illégale d’intérêt, de détournement de fonds publics ainsi que de favoritisme. Placée auprès des ministères des Finances et de la Justice, elle complète le dispositif de lutte contre la corruption dont se dote notre pays, grâce aux lois votées par notre majorité.

Avec la création de la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique, celle du Parquet National Financier et celle de l’Agence française anti-corruption, la France fait un pas de géant, comme l’a souligné l’ONG Transparency dans son dernier rapport. 

Je tiens à rappeler que l’opposition de droite a voté contre ces lois ; que ce soit celle sur la transparence de la vie publique ou celle sur la lutte contre la fraude fiscale et la grande délinquance financière, en 2013. Mais aussi, celle sur la lutte contre la corruption, en 2016. 

« La corruption fausse les règles du jeu démocratique, économique, au préjudice des citoyens ou des consommateurs. C’est pourquoi elle doit être combattue sous toutes ses formes » François Hollande le 23/03/2017. 

Pour en savoir plus sur les lois que nous avons déjà adopté sur la transparence de la vie politique, cliquez ici et.