• Décidément, l'Etat a toujours un problème avec les transports ! Pécresse et Hidalgo demandent à l’Etat de reporter… https://t.co/Hmq1agBLiz      RT @RPFranceUE: #Strasbourg: Minute de silence des Chefs d'Etat et de gouvernement européens en hommage aux victimes #EUCO https://t.co/R8q…      RT @lemondefr: @NunezLaurent #Strasbourg @NunezLaurent : "C’est un individu connu de nos services, il a fait plusieurs séjours en prison et…      Du foin étalé dans la ligne 13 du métro pour dénoncer les conditions de transport https://t.co/EuNyJR95YQ      RT @UNESCO_fr: Remettons les choses au clair. L’adaptation au réchauffement climatique doit refléter l’union entre les peuples ainsi que l…      RT @le_Parisien: #Giletsjaunes La ville de Paris fait place nette à la veille des manifestations de demain. Tout ce qui peut être utilisé p…      RT @Proprete2Paris: Bon courage (à nouveau) aux collègues de la Fonctionnelle et de Clichy Nuit qui vont avoir fort à faire ce soir. Bon co…      Les profils Facebook des porte-parole des Gilets jaunes révèlent « des citoyens très politisés et souvent antisystè… https://t.co/nvWPxA05rK      RT @LioCavic: En cette Journée mondiale de lutte contre le #SIDA, le Pr. Jean-Daniel Lelièvre fait le point sur la recherche d'un #vaccin a…      RT @France3Paris: Aux abords des Champs-Elysées, notamment avenue de Friedland, déjà de lourds dégâts ► https://t.co/GTuF6zmHy7 #ChampsElys…      

1 Mar 2017

Les travaux du tramway 

Huit nouvelles stations, un parcours long de 4,3 kilomètres et beaucoup de travaux en cours. Le prolongement du tramway n’a pour l’instant pas très bonne presse, d’autant qu’il ne sera mis en service que fin 2018 car le chantier a été arrêté quatre mois à cause de l’amiante. Le principe de précaution primant sur le reste, l’inspection du travail a jugé nécessaire d’arrêter certaines emprises pour assurer la sécurité de tous et plus particulièrement celle des ouvriers.

Le projet est vaste, et les exigences le concernant le sont tout autant. Qu’il s’agisse de la gestion des eaux usées sur les emprises, du respect des normes sanitaires mais aussi de la réutilisation de certains matériaux déjà existants sur place pour limiter les aller-retour de camions, le chantier du T3 est une réelle performance qu’il ne faut pas minimiser.

A l’occasion d’une matinée passée en compagnie de l’adjoint à la Maire de Paris chargé des transports, le maire du 18et des associations riveraines sur le chantier de la porte de La Chapelle à la porte d’Asnières, j’ai pu appréhender les gigantesques travaux dans leur ensemble. Et cela fait toute la différence. Les chantiers connaissent des stades de réalisations différents mais pouvoir longer les emprises sur les 4,3km donne une autre perspective.  L’arrivée du T3 dans nos quartiers va, à n’en pas douter, changer la vie des habitants. C’est déjà le cas partout ailleurs dans Paris où il circule déjà.

Le prolongement du tramway est aussi l’occasion d’amener l’art aux portes de Paris. Des œuvres uniques sont en cours de réalisation pour être disposées le long du parcours du T3. Elles ont été conçues par des artistes et des groupes d’habitants afin de s’insérer dans le paysage urbain (pour en savoir plus, cliquez ici.)

Pour accompagner les riverains jusqu’au bout, une autre initiative de la mairie de Paris est d’organiser des visites de chantiers pour les habitants. Il suffit que la demande vienne des mairies d’arrondissement, en charge de la démocratie locale. Malheureusement, la mairie du 17e n’a jamais jugé bon d’organiser une telle activité à destination de celles et ceux qui sont les plus impactés par les travaux. Comme elle n’a jamais voulu mettre en place de réunions d’information régulières sur l’évolution du chantier. Pourtant, celles-ci manquent au plus grand nombre alors que leurs absences sont injustifiées. Vous trouverez d’ailleurs ci-dessous deux courriers de l’adjoint à la Maire de Paris adressé a la maire du 17ème qui attestent qu’elle avait bien tous les éléments en main, et ce depuis 2014.

J’ai donc sollicité, à la demande des habitants de la porte Saint-Ouen et de la porte Pouchet, une réunion avec la mission Tram que nous avons conclu par la proposition d’une visite du chantier en bus électrique. Cette initiative a recueilli l’assentiment de tous et l’équipe de développement local a proposé de relayer l’information auprès des associations.

D’autre part, d’autres réunions similaires doivent se tenir afin d’entretenir des échanges réguliers entre les équipes de la mission tram et les riverains. Une surveillance plus accrue aux entrées et sorties d’écoles est aussi nécessaire. Enfin, des informations régulières sur la tenue du chantier peuvent être adressées par mails. Pour se faire, il suffit de s’inscrire via le site www.tramway.paris.fr.

Une chose est certaine : un tramway nommé désir est réalité dans nos quartiers.

 

Conseil d’arrondissement du 17e – lundi 16 janvier 2017 – Mon intervention sur le T3

Tramway T3 de la Porte de la Chapelle à la Porte d’Asnières à Paris. Bilan annuel du projet. 2017 DVD 22

« Mme LEPETIT estime positif de disposer de cette communication classique, fournie chaque année, sur l’avancement du projet. Ce bilan a le mérite de rappeler un certain nombre de choses, notamment à travers cette délibération, qui pourrait être largement diffusée, car elle donne des informations, ne serait-ce que sur l’équilibre financier.

Par exemple, pour ce troisième tronçon, on voit la répartition du cofinancement du projet : l’Etat (12 %), la Région (28 %) un peu moins que pour les deux autres tronçons précédents et la Ville de Paris (60 %). Cela est intéressant, que cela évolue en fonction des tronçons.

Elle souhaite, à la suite des propos d’Anne PEYRICOT, préciser d’un mot la question de l’amiante. La présence d’amiante n’est pas une nouveauté. Ce sont tout simplement les normes de travail qui ont changé concernant l’amiante et la protection des ouvriers. Il ne faudrait pas laisser à penser qu’il existerait de l’amiante dans les goudrons et pavés uniquement à cet endroit-là, ce qui évidemment n’est pas une réalité. Cela permettra d’anticiper les travaux du 4ème tronçon. Il faudra là aussi envisager une protection contre l’amiante. Elle souligne qu’elle apprécie dans cette délibération la transparence totale sur le process qui conduit à désamianter.

Mme LEPETIT souhaite pouvoir mieux suivre les travaux du tramway. Elle entend qu’Anne PEYRICOT affirme que ces informations se font au jour le jour. Elle ajoute que c’est logique même s’il pouvait y avoir des rendez-vous réguliers et fréquents avec la Mission Tramway et la DVD. Elle rappelle que la Mission Tramway n’est pas toute seule et qu’elle évolue au sein de la DVD, qui elle-même est sous la tutelle politique d’un adjoint. Peu de temps avant les vacances de Noël, une réunion publique a eu lieu. Comme mentionnées dans la délibération, depuis le début du chantier, 6 réunions publiques ont été tenues dans le 17ème arrondissement. Certes, ces réunions sont publiques, mais elles concernent souvent un seul quartier, là où il y a un problème. Les problèmes ont été nombreux Porte d’Asnières, mais on peut aussi ici citer les riverains de la Porte Saint-Ouen qui n’ont pas eu de réunion publique. Elle souhaite donc que des réunions publiques par Porte aient lieu. La Mission Tramway a donc en effet tout intérêt à communiquer davantage.

Quant au stand mobile, elle imagine qu’il s’agit des agents qui sont sur le terrain. Il existe un numéro de téléphone que l’on peut joindre en cas de problème. Concernant l’emplacement de ce stand, il faudra demander des précisions à l’occasion du prochain Conseil de Paris.

Mme LEPETIT se réfère aux propos de l’adjoint en charge des transports et souhaite qu’une réunion publique ait lieu, en s’y prenant un peu à l’avance afin que tout le monde soit libre. Cela permettrait à l’ensemble des personnes intéressées par ce projet d’être éclairé. Si cela est anticipé et que les agendas de chacun sont étudiés, il sera possible de prévenir les concitoyens afin qu’ils puissent assister à cette réunion d’information. »