• RT @pierre_alonso: «La liberté de publier est en danger. Il faut absolument continuer à publier du secret défense» Excellente interview de…      RT @MarianneleMag: Affaire Steve et rapport de l'IGPN : "Tout professionnel comprend que l'intervention policière est en soit une erreur, q…      https://t.co/GX5NTVAZUe      Très drôle : A la buvette de l’Assemblée, les pratiques changent de moins en moins entre “ancien” et “nouveau” mond… https://t.co/BIbV22ds6M      Mobilisation écologique des grands groupes : Vieux pots et meilleures soupes ? https://t.co/FfgK12a6yO      RT @ONUinfo: Plus de 100 personnes sont portées disparues au large de la #Libye🇱🇾 après le naufrage de leur bateau. Il s'agit de « la pire…      Véhicule électrique : coup de frein sur la prime à la conversion https://t.co/Eh2RYjSlcc via @VRTmag      RT @lemonde_planete: La quasi-totalité de la planète vit sa période la plus chaude depuis deux millénaires https://t.co/I2bgMilt0y      Terrifiant... #Trump : l’Amérique blanche comme stratégie électorale — via @LaMatinale_M https://t.co/1sBf3LOoVb      Mon interview dans @LeParisien_75 « On ne pourra pas faire l’économie d’un débat sur les deux-roues » #Paris https://t.co/27Jc0p8vym      

2 Fév 2017

Communiqué de presse : Les compensations du retard de la ligne 14 ne sont toujours pas là

Ce jeudi 2 février, la RATP a indiqué que le chantier de la future station Porte de Clichy prévue dans le cadre du prolongement de la ligne 14 du métro serait retardé par une nouvelle fuite d’eau. Une première infiltration en juin dernier avait déjà impacté le bon déroulement des travaux.

Il est vrai que dans tout chantier de grande ampleur, des retards peuvent de fait être causés par des aléas techniques difficilement prévisibles. Néanmoins, je déplore qu’à l’heure actuelle aucune mesure compensatoire viable et efficace n’ait été actée alors que dès octobre 2014 j’ai demandé au Président directeur général de la RATP de travailler en ce sens. En juin 2015, devant l’absence de décision, j’ai saisi le Préfet de Région sur la nécessité de mettre en place le plus rapidement possible des compensations effectives. Pas plus tard qu’en novembre dernier, à l’occasion de la présentation du nouveau plan de restructuration du réseau de bus parisien, j’ai demandé que le bus 28 soit prolongé de la gare Saint-Lazare à la Porte de Clichy et ce, dès l’été 2017.

A ce jour, la seule réponse que les uns et les autres me répètent est que ces mesures doivent d’abord passer au conseil d’administration du STIF. Ce nouveau retard va-t-il enfin pousser la nouvelle présidente du syndicat à s’engager sur ce sujet et à agir en conséquence ? Est-il nécessaire de rappeler une fois encore que le pilotage d’un tel projet nécessite une collaboration étroite des acteurs ?

Il est clair que les différents partenaires ne cessent de se « renvoyer la balle » depuis plus de deux ans alors qu’il est urgent que chacun endosse ses responsabilités.

Pour ma part, j’ai assumé les miennes, d’abord en tant que députée en mobilisant, dès 2006, Mairie de Paris, Conseil Régional et État pour la désaturation de la ligne 13, puis comme adjointe aux transports lorsque j’ai, auprès de Bertrand Delanöe, travaillé à la genèse du prolongement de la ligne 14.

Je regrette aussi le comportement de certains élus locaux, qui ne voulaient pas du projet en 2008 et qui voudraient que les travaux soient déjà terminés ! Enfin, je déplore une fois de plus que ce soit les usagers et les riverains qui payent le prix fort de cette mauvaise coordination.