• RT @laurossignol: Sans polémiques et sans nier que le système peut être amélioré, je ne comprends pas la différence entre ce que vient d’a…      Une conférence de presse ? Depuis près d’1h Emmanuel Macron fait les questions et les réponses tout seul... #conferencedepresse #Macron      François et Penelope Fillon renvoyés devant le tribunal correctionnel https://t.co/n2IeMaNZiQ via @lemondefr      RT @askolovitchC: En 2001, quand le passé trotskiste (et donc les mensonges flagrants) de Lionel Jospin fut révélé par des journalistes, do…      Une révolution alimentaire mondiale pour sauver la planète ? via @Sciences_Avenir https://t.co/lG0PvMQgdV      RT @NamiasRobert: Abject.Les mots manquent devant un tel déferlement d’ignominie. L’air de Paris pue la haine. https://t.co/Mk0tBbVv2z      @Qofficiel @salhiabrakhlia https://t.co/aLNGGV2R61      RT @jjbertolus: "La libéralisation de l’économie a pénétré le système. Quand vous apprenez aux élèves que la seule chose qui vaille, c’est…      A #Paris seulement 12% des militants socialistes encore inscrits ont participé au vote interne de désignation des… https://t.co/KKz5qD0Irk      Une perte de plus pour le #PS ! https://t.co/PXUpCT6I7g      

2 Fév 2017

Communiqué de presse : Les compensations du retard de la ligne 14 ne sont toujours pas là

Ce jeudi 2 février, la RATP a indiqué que le chantier de la future station Porte de Clichy prévue dans le cadre du prolongement de la ligne 14 du métro serait retardé par une nouvelle fuite d’eau. Une première infiltration en juin dernier avait déjà impacté le bon déroulement des travaux.

Il est vrai que dans tout chantier de grande ampleur, des retards peuvent de fait être causés par des aléas techniques difficilement prévisibles. Néanmoins, je déplore qu’à l’heure actuelle aucune mesure compensatoire viable et efficace n’ait été actée alors que dès octobre 2014 j’ai demandé au Président directeur général de la RATP de travailler en ce sens. En juin 2015, devant l’absence de décision, j’ai saisi le Préfet de Région sur la nécessité de mettre en place le plus rapidement possible des compensations effectives. Pas plus tard qu’en novembre dernier, à l’occasion de la présentation du nouveau plan de restructuration du réseau de bus parisien, j’ai demandé que le bus 28 soit prolongé de la gare Saint-Lazare à la Porte de Clichy et ce, dès l’été 2017.

A ce jour, la seule réponse que les uns et les autres me répètent est que ces mesures doivent d’abord passer au conseil d’administration du STIF. Ce nouveau retard va-t-il enfin pousser la nouvelle présidente du syndicat à s’engager sur ce sujet et à agir en conséquence ? Est-il nécessaire de rappeler une fois encore que le pilotage d’un tel projet nécessite une collaboration étroite des acteurs ?

Il est clair que les différents partenaires ne cessent de se « renvoyer la balle » depuis plus de deux ans alors qu’il est urgent que chacun endosse ses responsabilités.

Pour ma part, j’ai assumé les miennes, d’abord en tant que députée en mobilisant, dès 2006, Mairie de Paris, Conseil Régional et État pour la désaturation de la ligne 13, puis comme adjointe aux transports lorsque j’ai, auprès de Bertrand Delanöe, travaillé à la genèse du prolongement de la ligne 14.

Je regrette aussi le comportement de certains élus locaux, qui ne voulaient pas du projet en 2008 et qui voudraient que les travaux soient déjà terminés ! Enfin, je déplore une fois de plus que ce soit les usagers et les riverains qui payent le prix fort de cette mauvaise coordination.